Inventaire des pesticides

Le PROGEP-CI démarre l’inventaire national des pesticides

0

Le Projet de Gestion des Pesticides Obsolètes en Côte d’Ivoire (PROGEP-CI) procédera du 1er décembre 2017 au 30 mars 2018, à l’inventaire national de tous les pesticides présents sur le territoire national.

Pour réussir cet inventaire national des pesticides, le PROGEP-CI a recruté un expert international senior pour la supervision du processus d’inventaire. Afin de garantir la réussite de cette opération d’envergure, le PROGEP-CI organise du 27 novembre au 1er décembre 2017, une formation des superviseurs et des agents inventaire de terrain sélectionnés parmi les agents phytosanitaires du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), sur les techniques d’inventaires et sur les outils et les approches de travail.

Au total, ce sont 175 agents dont 33 superviseurs et 142 agents inventaire seront formés pour la collecte des informations, le remplissage des fiches et de la manipulation des tablettes et autres outils de l’inventaire.

A cet effet, il est prévu 3 sessions de formation dont une à Korhogo, une à Daloa et une autre à Yamoussoukro.

La session de Korhogo enregistrera la participation de 93 agents d’inventaire venus de Korhogo, Boundiali, ferké, Katioal, Bouaké, Minignan, Odiénné, Mankono, Séguéla, Touba, Bondoukou et Bouna

La session de Yamoussoukro regroupera 82 agents de Yamoussoukro,Toumodi , Dabou, Aboisso, Adzopé, Agboville, Dimbokro, Divo, Abengourou, Bongouanou, Daoukro et Abidjan.

La session de Daloa concerne 78 agents de Daloa, Bouaflé, Duékoué, Guiglo, Man, San Pedro, Gagnoa, Soubré et Sassandra.

Ces formations seront dispensées par M. Mohammed Ammati, Consultant International, spécialistes en pesticide.  En alliant la théorie à la pratique, les agents d’inventaires te leurs superviseurs seront outillés à l’utilisation des Equipements de Protection Individuelle (EPI), à l’utilisation des fiches inventaires, l’utilisation des tablettes digitales pour la collecte de données, la discussion des canevas de préparation des données nécessaires pour la planification de l’inventaire sur le terrain, la lecture des étiquettes, mesures de sécurité, stockage des pesticides.

Après une semaine de formation théorique et pratique, chaque superviseur (basé dans le chef-lieu de région) et les agents chargés de l’inventaire (basés dans les départements) démarreront l’inventaire dans leurs zones.

La formation sera suivie d’une période de supervision par deux équipes du PROGEP-CI composées de deux techniciens par équipes et des agents du cabinet BEERA. Cette supervision va consister à faire des séances de travail avec les superviseurs régionaux. Il s’agira de faire le point des éventuelles difficultés et rencontrer les préfets de région ou de département pour donner l’information relative au démarrage effectif de l’inventaire.

Placé sous la tutelle du Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, le PROGEP-CI est un projet financé par la Banque Mondiale pour aider la Côte d’Ivoire à améliorer la gestion des pesticides par l’inventaire, la collecte et l’élimination de manière écologique, des pesticides obsolètes qui sont de véritables poisons pour l’homme et l’environnement.

Comment lutter efficacement contre les pesticides obsolètes en Côte d’Ivoire ?

Previous article

Cérémonie de lancement de l’inventaire national des pesticides

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *